En quoi consistent les ventes immobilières et judiciaires publiques ?

La vente à réméré immosafe est une solution
mars 6, 2020

En quoi consistent les ventes immobilières et judiciaires publiques ?

ventes immobilières et judiciaires publiques

ventes immobilières et judiciaires publiques

Comment se font les ventes immobilières et judiciaires publiques ?

Dans le secteur de la vente immobilière, il existe un système de vente particulier appelé la vente immobilière judiciaire. Il s’agit notamment d’une vente d’un logement aux enchères devant un tribunal de justice, accessible autant aux particuliers qu’aux professionnels.

Les points déterminants d’une vente immobilière judiciaire

Différents types de biens immobiliers peuvent faire l’objet d’une vente immobilière judiciaire, à savoir les maisons, les appartements, les locaux professionnels, un garage, ou même une cave. De manière générale, les biens constituant des ventes immobilières et judiciaires publiques sont issus d’une saisie immobilière. Une personne peut vendre un bien immobilier en passant par une cour de justice dans le cas où il n’est plus possible pour elle d’acquitter son prêt immobilier. Ce cas se présente souvent lorsqu’il n’y a aucune hypothèque de la société financière qui repose sur le logement. Par ailleurs, il peut également s’agir d’un partage judiciaire ou d’une liquidation judiciaire. Dans ce dernier cas, le liquidateur est autorisé à vendre le bien aux enchères afin de payer les dettes de celui-ci.

De toute évidence, les ventes immobilières et judiciaires publiques sont accessibles à tous, en France. Les acquéreurs peuvent alors être des particuliers ou des professionnels. Par contre, il est obligatoire de recourir aux services d’un avocat pour pouvoir y participer, notamment, à ceux d’un avocat affilié à l’ordre de la juridiction concernée. Les ventes judiciaires immobilières se déroulent principalement entre les murs des Tribunaux de Grande Instance ou TGI, plus précisément dans la Chambre des criées.

S’informer sur les annonces et connaître leur prix

Pour ne pas manquer les ventes immobilières et judiciaires publiques, vous pouvez voir les affiches au tribunal concerné. Mais vous pouvez aussi faire simple en vous informant sur les publicités au journal d’annonces légales sur le web. En quelques clics, vous pourrez remarquer le type de bien mis aux enchères, une description rapide, une adresse précise, les modalités de la vente, de la visite du bien ainsi que le taux de la mise à prix. En outre, il faut noter que l’adjudicataire doit payer certains honoraires. Cela peut comprendre les émoluments des avocats chargés de la vente, les frais de publicité et d’huissiers ainsi que les honoraires de l’avocat.

Vous pouvez avoir recours à une aide professionnelle pour tirer convenablement parti d’une vente judiciaire des biens immobiliers. Vous pouvez d’ailleurs solliciter une société spécialisée près de chez vous. L’entreprise peut mettre à votre disposition des conseillers immobiliers qualifiés pour vous accompagner professionnellement dans la réalisation de votre programme d’achat de logement. Les spécialistes possèdent également les compétences et peuvent vous proposer la meilleure stratégie pour décrocher un contrat de crédit immobilier au meilleur tarif. Ils sont aussi disposés à vous accompagner dans la défiscalisation et la loi Pinel. Ce service d’experts vous est accessible à un tarif très intéressant.